Conseil de discipline : une mobilisation UNIQUE.

Publié le par LegolasValar37

18 personnes se sont déplacées pour soutenir le PRESUME COUPABLE... non non je veux dire : le présumé inncocent!

18 personnes CONVAINCUES de l'intégrité ABSOLUE de ce Paul BEZARD, issues de sa famille, de ses collègues, de ses clients, des syndicats ; 18 personnes qui sont EXASPEREES, OUTREES par les accusations sans fondement et qui ont pris le train ou l'avion, dont 15 à leurs FRAIS, depuis la BRETAGNE, la TOURAINE ou encore le LANGUEDOC-ROUSSILLON pour être présentes, pour montrer aux dirigeants de la POSTE qu'ils font fausse route en voulant régner par le harcèlement et la peur.

Son avocat, à la Martinique depuis le samedi précédent, a fait le retour en Métropole uniquement pour lui.

Du JAMAIS VU.

La rencontre a duré presque 8h00 non STOP avant délibération à HUIS-CLOS.

Que faut-il en espérer ?

La réponse est entre les mains de la DIRECTION qui doit NECESSAIREMENT conclure la réhabilitation aux yeux de TOUS : COLLEGUES, CLIENTS, AMIS, FAMILLE....
et sa réintégration à son poste et avec des EXCUSES PUBLIQUES s'il vous plait!!!!!

AUCUN Chef d'accusation ne tient une seule seconde la route.

En revanche, le complot (si l'on peut parler de complot : un enfant de 10 ans peut se rendre compte de la supercherie tant les manoeuvres sont naïves et désopilantes) très LOCAL visant à se débarasser d'un MILITANT SYNDICALISTE trop remuant pourrait fort bien aboutir (quand on veut tuer son chien, ne dit--on pas qu'il à la rage ?) et de surcroit donner de l'avancement à ses auteurs.... BRUITS de couloir ???


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article