La Banque Postale : vous aviez dit "Vénale" ???

Publié le par LegolasValar37

Etre inactif à la Banque postale va coûter cher

Créé le 09-05-2012 à 11h57 sur http://www.challenges.fr/entreprise/20120509.CHA6173/etre-inactif-a-la-banque-postale-va-couter-cher.html

Challenges.fr
Voir ci-dessous l'article de CHALLENGES :

L'établissement a envoyé une lettre mettant en garde ses clients inactifs: ils devront soit clôturer leur compte, soit payer 35 euros. Depuis, la Banque postale est revenue en arrière.

 Share1

 (c) Reuters

(c) Reuters

La Banque postale a lancé un ultimatum à ses clients n'ayant effectué aucune opération sur leur compte courant en 2011. Le principe est énoncé dans une lettre publiée par Le Parisien dans son édition datée du mercredi 9 mai, selon laquelle les clients jugés trop peu actifs ont le choix de clôturer leur compte avant juin ou de payer 35 euros.

"Nous vous informons que des frais de tenue de compte pour inactivité seront désormais facturés. Ces frais s’élèvent à 35€ et seront perçus en juin 2012", écrit la Banque postale dont les propos sont rapportés par le journal. Et de préciser: "Vous pouvez aussi demander la clôture gratuite de ce compte par courrier à votre centre financier avant la perception de ces frais."

Jusqu'alors, seuls des classiques "frais de tenue de compte" étaient réclamés aux clients, soit 3,40 euros par an. Ceux-ci passant à 3,8 euros au 1er juin, laisser dormir son argent à compter de cette date coûtera donc 38,80 euros par an, soit dix fois plus qu'avant. Dans son courrier, l'établissement explique cette décision par le coût de la gestion administrative nécessaire à la tenue et au suivi d'un compte "même inactif".

La Banque postale nuance ses intentions

La pilule passe mal auprès des intéressés et l’Association française des usagers des banques (Afub) a déjà reçu plus de 200 plaintes sur le sujet, selon le journal.

Mardi soir, un porte-parole de la Banque postale a toutefois fait machine arrière, jugeant le courrier "mal fichu" et "contenant des erreurs". "La facturation de ces comptes inactifs ne s’appliquera concrètement que dans un an. Les sommes seront réclamées en 2013 s’il ne se passe rien d’ici là. Et encore, il est peu probable que le tarif que nous pratiquerons à ce moment-là soit de 35 euros", explique-t-il.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article